L'homme qui ment

Publié le 31 Juillet 2016

L'homme qui ment

L’homme qui ment de Marc Lavoine 2015

p 190 lu en juil 16

genre Témoignage

Histoire

Communiste et charmeur, cégétiste et volage : tel était Lulu, mon père. Menteur aussi, un peu, beaucoup, passionnément, pour couvrir ses frasques, mais aussi pour rendre la vie plus belle et inattendue.
Lulu avait toujours une grève à organiser ou des affiches à placarder. La nuit venue, il nous embrigadait, ma mère, mon frère et moi, et nous l’aurions suivi au bout du monde en trimballant nos seaux de colle et nos pinceaux. Il nous faisait partager ses rêves, nous étions unis, nous étions heureux.
Evidemment, un jour, les lendemains qui chantent se sont réduits à l’achat d’une nouvelle voiture, et Che Guevara a fini imprimé sur un tee-shirt.
Le clan allait-il survivre à l’érosion de son idéal et aux aventures amoureuses que Lulu avait de plus en plus de mal à cacher ? Collègues, voisines, amies ; brunes, blondes, rousses : ses goûts étaient éclectiques. Lulu était très ouvert d’esprit.
Sans nous en rendre compte, nous avions dansé sur un volcan. L’éruption était inévitable.

Avis

très déçue , le personnage nous agace à certains moments, on pense s’attaché à cette histoire surtout si comme moi on aime le chanteur…et c’est l’opposé. Je pense que cet exercice de livre n’est pas à refaire pour lui

Rédigé par seve

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article